Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

Concurrents

14 - Red Bull Ktm Factory Team

retour

PILOTE

Sam Sunderland

  • Date de naissance : 15/04/1989 à Dorset
  • Taille / poids : 1.79 m / 70 kg
  • Sponsors : KTM, Red Bull, Just One helmets, Oakley, Xdubai, USWE
  • Site web : http://www.ktm.com/fr/

Palmarès Dakar :

    • 2014: Ab. Stage 4 (one stage win)
    • 2012: Ab. Stage 3

Palmarès Autres Courses :

    • 2016: Abu Dhabi Desert Challenge (2nd), Qatar Rally (1st), Morocco rally (2nd)
    • 2015: Morocco rally (1st)
    • 2014: Morocco rally (2nd), Rally Dos Sertoes (6th), Abu Dhabi Desert Challenge (Ab.), Qatar Rally (Ab.)
    • 2013: Morocco rally (5th), Abu Dhabi Desert Challenge (3rd), Merzouga Rally (1st)
    • 2012: Morocco Rally (10th), Sardinia Rally, Abu Dhabi Desert Challenge (Ab., 2 stage wins), Australasian Safari (Ab., 2 stage wins)
    • Two times Vice-World Rally-Raid Champion.

Véhicule

450 RALLY REPLICA KTM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450 RALLY REPLICA
  • Préparateur : KTM factory
  • Assistance : KTM factory
  • Classe : ELITE ASO

Vidéos & Réactions

étape 12 Réaction
« Je n'ai pas de mots »
étape 11 Réaction
"J'étais plus relax"
étape 10 Réaction
"Tu commences à stresser et tu fais n'importe...
étape 9 Réaction
« Personne ne peut contrôler les intempéries »
étape 8 Réaction
« Un Dakar se gagne sur une mauvaise étape,...
étape 7 Réaction
« Un pilotage très physique dans cette boue »
étape 5 Réaction
"Ça n'est que la cinquième journée"
étape 4 Réaction
« Une première partie encore très difficile »
étape 3 Réaction
"Quand tu es perdu tu es perdu"

Classement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Scratch 5 5 3 13 1 - 3 3 - 12 5 6
étape 4 4 3 7 1 - 3 3 - 12 5 6
Général 4 3 2 3 1 1 1 1 1 1 1 1

« Décidé à mettre fin à cette série noire »


Né Anglais mais résident à Dubai, Sam Sunderland est peut-être le pilote de rallye-raid le plus talentueux à n'avoir encore jamais terminé un Dakar. Star montante dans le championnat national de motocross, Sam avait 15 ans quand il fut victime d'un énorme crash sur sa 125cc, se cassant les deux chevilles et le bassin et restant éloigné des circuits pendant un an. Ayant le besoin de changer d'air, il est allé vivre chez son oncle et sa tante à Dubai à 19 ans, décrocha là-bas un job pour KTM et commença à participer à des courses de Baja locales… « juste pour le plaisir ». En remportant le championnat, il s'est vu offrir au dernier moment une place à l'Abu Dhabi Desert Challenge 2011 et remporta deux spéciales face aux meilleurs pilotes de la discipline. De quoi signer pour le nouveau team Honda engagé au Dakar 2012, où il termina septième de la première étape avant d'abandonner suite à un ennui mécanique le lendemain. La même année, il remporta le Merzouga Rally mais chutait à l'entrainement juste avant le Dakar dont il n'a pu prendre le départ. En 2014, il a de nouveau été contraint à l'abandon pour problème mécanique à la quatrième étape. L'année suivante, il signait chez KTM et remportait la première étape avant de partir à la faute lors de la quatrième étape. Plus tard dans la saison, il remportait l'OiLibya Rally au Maroc avant de se casser le fémur à Merzouga, le contraignant à nouveau à déclarer forfait pour l'édition 2016.


« Ce n'est pas un record très enviable, je le reconnais, mais si vous regardez un peu derrière mes abandons et forfaits, vous pourrez voir que la plupart d'entre eux sont simplement dû à de la malchance. Cette année, j'ai décidé que le Dakar serait mon unique objectif. Évidemment, vous avez besoin de participer à d'autres courses pour vous préparer, mais je n'ai fait que les manches du championnat du monde et cela s'est plutôt bien passé. J'ai terminé deuxième dans le Desert Challenge, gagné au Qatar et plus récemment fini second au Maroc. Je me suis aussi entrainé dur et je suis très optimiste quant à mes chances de faire un bon parcours en janvier. Je pense qu'après la course de l'an passé qui a été relativement facile pour un Dakar, ils vont vraiment rehausser la difficulté cette année, ce qui est bon pour moi. Ma stratégie sera simplement d'aborder les jours les uns après les autres et si rien de dingue ne se produit, je devrais être en bonne position au moment de passer la ligne d'arrivée. »

Diffuseurs TV officiels