Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

Concurrents

16 - Red Bull Ktm Factory Team

retour

PILOTE

Matthias Walkner

  • Date de naissance : 01/09/1986 à Kuchl
  • Taille / poids : 1.75 m / 85 kg
  • Sponsors : KTM, Red bull, Dimoco, Cyra Imobilien, Quabus, Ebner Event Logistics, IDH, Shoei, Leatt, Kini, 100%
  • Site web : http://www.matthiaswalkner.com/

Palmarès Dakar :

    • 2016: Ab. Stage 7
    • 2015: Ab. Stage 10 (1 stage win)

Palmarès Autres Courses :

    • 2016: Atacama Rally (6th), Morocco Rally (7th, 1 stage win)
    • 2015: Abu Dhabi (31st), Qatar (7th), Sardegna (1st), Chile (2nd), Morocco (2nd)
    • FIM World Champion,
    • 2014 Hellas Rally (1st), Morocco Rally
    • 2012 MX3 WORLD CHAMPION
    • 2010 and 2011 MX1 WORLD CHAMPION
    • 2012: Morocco Rally

Véhicule

450 RALLY REPLICA KTM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450 RALLY REPLICA
  • Préparateur : KTM Austria
  • Assistance : RED BULL KTM FACTORY TEAM
  • Classe : ELITE ASO

Vidéos & Réactions

étape 12 Réaction
« J'espère que ce n'est que le début »
étape 10 Réaction
"Je serais très heureux si je montais sur le...
étape 4 Réaction
« J'espère que Toby est OK »

Classement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Scratch 7 2 11 1 21 - 8 2 - 10 10 4
étape 6 13 11 1 20 - 7 2 - 10 10 4
Général 6 11 10 2 5 5 5 4 4 2 2 2

« J'aimerais vraiment voir le drapeau à damier »


Le champion du monde motocross MX3 2012 remportait son tout premier rallye en Grèce avant de s'engager sur le Dakar 2015. S'il a échoué à passer la ligne d'arrivée cette année-là, de grandes choses étaient attendues de sa part pour l'édition 2016. Et l'officiel KTM a été à la hauteur de ces attentes, occupant la troisième place du général à la fin du sixième jour de course à moins de deux minutes et demi du leader Paulo Goncalves… Puis la septième étape a été un désastre pour le pilote autrichien, victime d'un gros crash et d'une fracture du fémur. S'en est suivie une longue période de convalescence où Matthias n'a pas pu reprendre le guidon avant le mois d'août et sa sixième place à l'Atacama Rally. En octobre au Maroc, pour sa dernière course avant le Dakar 2017, il décrochait une victoire d'étape et une troisième place dans une autre étape. Son résultat final était toutefois sans réelle valeur après s'être perdu et avoir concédé plus de 30 minutes à ses rivaux, mais c'était suffisant pour convaincre Matthias qu'il était de retour dans la course.


« Mon principal objectif en 2017, après deux tentatives ratées, doit être de passer la ligne d'arrivée. J'aimerais vraiment voir ce drapeau à damier. Si tout se passe bien, une place dans le Top 5 final devrait être possible. Au Maroc, j'ai remporté une étape en partant en ouvrant la piste et cela m'a réellement donné un boost de confiance. Je me suis prouvé à moi même que j'étais à nouveau compétitif. Mais je suis certain que ce sera un rallye particulièrement dur. Il y a tout d'abord les conditions difficiles en Bolivie, l'altitude et les températures froides vont toutes les deux réclamer de la solidité. L'autre défi sera le nombre important de jeunes pilotes très rapides qui sont arrivés en rallye-raid récemment. J'avais l'habitude de penser que les standards de pilotage en rallye n'étaient pas si élevés, plus comme un ultra-marathon où les gens courent longtemps mais pas trop vite. Et c'était peut-être le cas il y a un moment, mais tout cela a changé, c'est plus comme un sprint aujourd'hui. Cela rend le résultat très difficile à prédire. Espérons que la troisième soit la bonne pour moi en 2017 ! »

Diffuseurs TV officiels