Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

Concurrents

300 - Team Peugeot Total

retour

PILOTE

Stephane Peterhansel

  • Date de naissance : 06/08/1965 à Vesoul
  • Taille / poids : 1.74 m / 75 kg
  • Sponsors : Peugeot, Total, RedBull
  • Site web : http://www.peugeot-sport.com/

Palmarès Dakar :

    • 2016 : vainqueur
    • 2015 : 11ème
    • 2014 : 2ème
    • 2013 : vainqueur
    • 2012 : vainqueur
    • 2011/2010 : 4ème
    • 2009 : abandon étape 7
    • 2007 : vainqueur
    • 2006 : 4ème
    • 2005 : vainqueur
    • 2004 : vainqueur
    • 2003 : 3ème
    • 2002 : abandon
    • 2001 : 12ème
    • 2000 : 2ème
    • 1999 : 7ème
    • 1998 : vainqueur (moto)
    • 1997 : vainqueur (moto)
    • 1996 : vainqueur (moto)
    • 1995 : vainqueur (moto)
    • 1993 : vainqueur (moto)
    • 1992 : vainqueur (moto)
    • 1991 : vainqueur (moto)
    • 1990 : abandon
    • 1989 : 4ème (moto)
    • 1988 : 18ème

Palmarès Autres Courses :

    • 2016 : Silk Way Rally (15ème)
    • 2015 : vainqueur du China Grand Rally
    • 2013 : vainqueur du Rally dos Sertoes, 3ème de la Baja d’Espagne
    • 2012 : vainqueur de la Baja d’Espagne, vainqueur du Rally dos Sertoes
    • 2010 : vainqueur du rallye du Maroc, vainqueur de la Baja d’Espagne
    • 2009 : vainqueur du rallye du Maroc
    • 2008 : vainqueur du Pax Rallye Portugal, Dakar Series
    • 2007 : vainqueur de l’UAE Desert Challenge et de la Baja d’Espagne
    • 2006 : vainqueur du rallye de Tunisie
    • 2005 : vainqueur de l’UAE Desert Challenge
    • 2004 : vainqueur du rallye de Tunisie, du rallye du Maroc
    • 2003 : vainqueur de l’UAE Desert Challenge
    • 2002 : vainqueur du rallye de Tunisie, de l’UAE Desert Challenge

COPILOTE

Jean Paul Cottret

Palmarès Dakar :

    • 2016 : vainqueur
    • 2015 : 11ème
    • 2014 : 2ème
    • 2013 : vainqueur
    • 2012 : vainqueur
    • 2011/2010 : 4ème
    • 2009 : abandon étape 7
    • 2007 : vainqueur
    • 2006 : 4ème
    • 2005 : vainqueur
    • 2004 : vainqueur
    • 2003 : 3ème
    • 2002 : abandon
    • 2001 : 12ème
    • 2000 : 2ème

Palmarès Autres Courses :

    • 2016 : Silk Way Rally (15ème)
    • 2015 : vainqueur du China Grand Rally
    • 2012 : vainqueur de la Baja d’Espagne, vainqueur du Rally dos Sertoes
    • 2010 : vainqueur du rallye du Maroc
    • 2009 : vainqueur du rallye du Maroc
    • 2008 : vainqueur du Pax Rallye Portugal, Dakar Series
    • 2007 : vainqueur de l’UAE Desert Challenge et de la Baja d’Espagne
    • 2006 : vainqueur du rallye de Tunisie
    • 2005 : vainqueur de l’UAE Desert Challenge
    • 2004 : vainqueur du rallye de Tunisie, du rallye du Maroc
    • 2003 : 3ème
    • 2002 : abandon
    • 2001 : 12ème
    • 2000 : 2ème
    • 1999 : vainqueur du rallye d'Egypte
    • 1998 : vainqueur de la Baja Portugal

Véhicule

3008 DKR PEUGEOT

  • Marque : PEUGEOT
  • Modèle : 3008 DKR
  • Préparateur : Team Peugeot Total
  • Assistance : Team Peugeot Total
  • Classe : T1.4 2 roues motrices, diesel

Vidéos & Réactions

étape 12 Réaction
« Un duel sous haute tension »
étape 11 Réaction
« Un honneur de se battre contre Seb à la...
étape 10 Réaction
« Très compliqué de se reconcentrer sur la...
étape 8 Réaction
« Je préfèrerais qu'on se bagarre jusqu'à...
étape 7 Réaction
« Tout ce qu'on peut prendre, on le prend »
étape 4 Réaction
« On s'est tanké dans un ruisseau »
étape 3 Réaction
« Un peu de ménage dans la concurrence »
j - Réaction
« Il n'y a jamais de surexcitation avant le...

Classement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Scratch 12 7 1 4 3 - 1 2 - 1 2 2
étape 12 7 1 4 3 - 1 2 - 1 2 2
Général 12 7 3 2 1 1 1 2 2 1 1 1

« La clé de la course reste la même : l'endurance »


Jeune champion de skate, Stéphane Peterhansel vibrait déjà devant les images du Dakar des années 80, avec Cyril Neveu et Hubert Auriol avalant les dunes du Sahara. Son talent et sa précocité lui ont permis de mener un apprentissage ultra-rapide du rallye raid, remportant son premier Dakar en 1991. Le motard au bandana bleu a remporté au total six titres en huit ans au guidon d'une Yamaha. A son passage sur quatre roues, les qualités acquises à moto ont rapidement été mises à profit : 7ème pour son coup d'essai en 1999, il est monté sur la deuxième marche du podium dès l'année suivante, déjà accompagné de Jean-Paul Cottret. La consécration a attendu 2004, année où « Peter » est devenu à Dakar le deuxième pilote de l'histoire après Hubert Auriol à s'imposer à la fois à moto et en auto. La suite de la saga « Mitsu » lui a valu deux autres victoires, en 2005 et en 2007. Après le retrait de la firme japonaise, Peterhansel a rejoint X-Raid, mais ce n'est qu'en 2012 qu'il a obtenu son 10ème sacre. Nullement rassasié par ce cycle victorieux, « Mr Dakar » a enchaîné par une autre victoire en 2013. Un nouveau challenge s'est présenté en 2015 avec le retour de Peugeot sur le Dakar. Les défauts de jeunesse de la 2008 DKR ont dans un premier temps privé « Peter » d'un résultat à la hauteur de ses espérances (11ème), mais le projet était bel et bien sur la voie de la maturité dès l'édition 2016. Le récital des pilotes de la marque au Lion n'a duré qu'une semaine, pourtant Peterhansel a su maintenir jusqu'au bout sa position au sommet du podium. Et conquérir un 12ème titre à haute valeur symbolique. Même entouré d'équipiers aussi ambitieux que Loeb, Sainz et Despres pour porter les chances de succès de la 3008 DKR, l'appétit de « Peter » reste intact.


« Au départ de mon premier Dakar, j'avais l'état d'esprit du soldat qui part à la guerre, à la fois impressionné par l'inconnu et extrêmement motivé. Et j'ai rapidement pris la réalité en pleine tête lorsqu'au bout de trois jours, mon coéquipier André Malherbe, champion du monde de moto-cross, a gravement chuté, au point de devenir tétraplégique. J'ai tout de suite compris que ce n'était pas une course de rigolos, et c'est certainement pour ça que je n'ai jamais eu de gros bobo.
L'année dernière, la victoire avait une saveur particulière parce que le programme Peugeot me tient vraiment à cœur. Je me rends compte que le Dakar a beaucoup évolué : je l'ai gagné sans GPS, puis avec les différentes technologies de navigation, en Afrique puis en Amérique du Sud, et maintenant avec Peugeot ! C'est parce que la clé de la course reste la même : l'endurance.
Sur le Silk Way Rally cet été j'ai commis une erreur, ce qui ne m'était pas arrivé depuis 2009. Mais ce n'était pas si frustrant, parce que j'ai ensuite pu rouler sans avoir le même poids sur les épaules. Je pars avec l'objectif d'un 13ème titre, mais nous savons tous qu'à la moindre erreur, on peut se retrouver pilote-assistant pour les autres voitures de l'équipe. Si je devais donner un pronostic sur les chances de Cyril Despres ou de Sebastien Loeb de s'imposer le premier en auto, je dirais 60/40 en faveur de Seb, parce que le terrain sud-américain lui donne un petit avantage ».

Diffuseurs TV officiels