Infos
  • Concept

  • Calendrier

  • News

« Road to Dakar » Une détection planétaire

Le monde du tout-terrain a les yeux tournés vers le Dakar. Sur toutes les compétitions off-road de la planète, une partie des pilotes se fixe à court ou moyen terme de prendre le départ du rallye de janvier.
Les organisateurs du Dakar s’intéressent précisément à la pépinière de talents que constituent certains de ces rallyes disputés en Amérique, en Afrique ou en Asie, par exemple. Cinq épreuves au total avaient été sélectionnées cette année par le Dakar Challenge*, avec un objectif : donner une opportunité à des pilotes moins expérimentés de se faire une place sur le Dakar en remportant leur inscription. C’est de cette façon que le quadeur argentin Jeremías Gonzalez Ferioli a fait ses premiers pas sur le Dakar 2014, devenant à Valparaiso le plus jeune « finisher » de l’histoire (6e), avant de se classer 2e de la catégorie en 2016.

Road to Dakar

Les lauréats du Dakar Challenge 2017, présents sur le Dakar 2018

  • Amageza Rally (Afrique du Sud) : William du Toit (Afs – Moto)
  • Sonora Rally (Mexique) : Mark Samuels (Usa - Moto)
  • Baja India (Inde) : Tanveer Wahid Abdul (Ind - Moto)
  • Merzouga Rally (Maroc) : Maciej Gyemza (Pol - Moto)
  • Toyota 1000 Desert Race (Botswana) : Hennie De Klerk (Afs - Auto)
  • Baja Aragon (Espagne) : Oscar Fuertes (Esp - Auto)
  • Baja Inka (Pérou) : Juan-Carlos Uribe (Per - SxS)

(*) Conditions d’admission : n’avoir jamais participé au Dakar, ni figuré dans les 10 premiers d’un rallye tout-terrain FIM ou sur une liste « élite » FIA ou A.S.O.

 

Calendrier Dakar Challenge : 8 dates, 4 continents... 7 tremplins

À retenir :

  • Détecteur de talents, le Dakar Challenge permet aux jeunes les plus prometteurs des pilotes de rallye raid de gagner leur inscription sur le Dakar.
  • Cette année, les sélections se feront sur des épreuves disputées de mars à juillet : au Mexique, en Inde, au Maroc, au Botswana et en Espagne !

Quelle que soit leur spécialité, le Dakar attire les pilotes de tout-terrain du monde entier. Mais en dépit de leurs talents, certains parmi les plus prometteurs n’ont pas toujours la possibilité de se confronter à l’aventure qui les fait vibrer. Le Dakar Challenge a précisément été conçu pour leur permettre de vivre leur baptême du sable au plus haut niveau. Sur plusieurs épreuves déjà réputées dans l’univers du rallye-raid, une « course dans la course » réservée aux moins expérimentés, donc les plus jeunes engagés, donne accès à une gratuité d’inscription sur le Dakar. Les promotions précédentes ont par exemple fait émerger au tout premier plan des valeurs montantes comme Jeremias Gonzales en quad sur le Dakar 2014, ou encore Kevin Benavides, 4ème à moto en 2016, imité par Franco Caimi, 8ème en janvier dernier après avoir gagné sa place sur le Desafio Ruta 40.

Cette année, les perspectives sont tout aussi alléchantes, avec une promotion dont le premier lauréat sera sélectionné au Mexique sur le Sonora Rally. Le dernier vainqueur de la Baja 1000, Mark Samuels, fait déjà figure de favori pour remporter son ticket d’entrée sur le Dakar 2018. L’invitation suivante devrait être tout autant disputée sur la première édition de l’India Baja, où les émules de « CS » Santosh et d’Aravind Prabhakar, les deux premiers Indiens sur le Dakar, sont déjà dans les starting-blocks. L'Afriquia Merzouga Rally, où avait commencé à s’exprimer Adrien van Beveren avant de faire son entrée en grand sur le Dakar 2016, jouera encore son rôle de découvreur de talents. C’est également la vocation, pour la catégorie autos, du Botswana Kalahari Toyota 1000 Desert Race et de la Baja Aragon qui fera son entrée dans le circuit.

Le calendrier des épreuves labellisées Dakar Challenge :

Engagements

[an error occurred while processing this directive]