Infos

Le label Dakar Series, attribué depuis l’année 2008 à des compétitions de rallye-raid partageant les valeurs du Dakar et répondant à des standards de qualité élevés, a impliqué en 2017 deux épreuves basées en Afrique et en Asie : le Dakar Series Merzouga Rally et le Dakar Series China Rally. Plusieurs courses accueillent également le Dakar Challenge, rebaptisé « Road to Dakar » pour la saison 2018, permettant aux jeunes pilotes qui s’y distinguent d’obtenir un engagement préférentiel sur le Dakar.

Dakar Series : Des épreuves de tout premier ordre, une préparation adaptée au Dakar

Ces évènements organisés en collaboration ou directement par A.S.O. se distinguent par le soin apporté à la définition des parcours, la capacité à attirer des pilotes de pointe de renommée mondiale et les conditions d’accueil des concurrents. Ces paramètres servent notamment à proposer aux pilotes confirmés comme à ceux qui souhaitent découvrir le Dakar une plongée dans l’univers du raid extrême.
En 2017, la deuxième édition du Merzouga Rally sous le label Dakar Series a notamment réuni l’élite de la catégorie motos, et des amateurs de monde entier venus se perfectionner en vue de participer au Dakar, ou tout simplement découvrir le rallye raid, tandis que la première édition du Dakar Series China Rally a offert avec les dunes du désert de Badain Jaran en Mongolie intérieure des exercices de franchissement de tout premier niveau.

 

  • China Rally

    du 24/09 au 30/09/2017

  • Merzouga Rally

    du 15/04 au 20/04/2018

  • Actualités

  • Présentation

Ma Hailong remporte la première édition du Dakar Series China Rally

02/10/2017

Zhang Ming remporte la 7e et dernière étape du rallye.

    En rallye, tout reste possible jusqu'au dernier mètre de la course. Hier, tous les favoris ont joué de malchance. Endommageant leur véhicule au cours d'une étape épique mais difficile, ils ont dû laisser la place à de nouveaux protagonistes. Ma Hailong (Nissan VQ40, 130) a en effet pris la tête du classement général, avec 1min44sec d'avance sur Zhang Ming (SMG Hanwei Team, 115).
    Aujourd'hui, les pilotes se sont affrontés dans les dunes entourant le FB-Park lors d'une spectaculaire dernière étape aussi courte qu'ardue au cours de laquelle les équipages sont partis dans l'ordre du général inversé.
    Zhang Ming (SMG Hanwei Team, 115) a remporté l'étape devant Ma Hailong (Nissan VQ40, 130) et Han Wei (SMG Buggy, 103), premier dans la catégorie FIA. Cependant, son avance de 9 secondes n'a pas suffi à lui assurer la première place au classement général.
    Au vu des résultats d'aujourd'hui, ce sont Ma Hailong (130) et son copilote Yao Bin qui remportent la première édition du Dakar Series China Rally, ainsi qu'un ticket pour le Dakar 2018. Zhang Ming (115) se hisse quant à lui à la deuxième place du podium, devant Cheng Feng (109), qui domine le classement FIA avec son Toyota Hilux.
    « Je suis très heureux », a déclaré Ma Hailong, vainqueur du rallye. « Je ne m'attendais pas à gagner la course avec ma petite équipe. J'ai eu beaucoup de chance hier, avec les soucis qu'ont eus les pilotes de tête. Je suis désolé pour eux. En ce qui concerne ma participation au Dakar, c'est une super opportunité, j'ai du mal à réaliser. »
    Après avoir cassé les suspensions de leur Hilux hier, Giniel De Villiers et son copilote Dirk von Zitzewitz (Toyota Gazoo Racing South Africa) ont rejoint la course pour le sprint final dans les dunes. Ils terminent 18e au général avec une pénalité de 12h30min.
    « C'est vraiment dommage. On était proche de la victoire. Je franchissais une série de petites dunes quand j'ai atterri sur un rocher et cassé les suspensions avant et la direction. Nous avons essayé de réparer les dégâts, dans les dunes, en tirant la roue de la carrosserie, et nous avons roulé jusqu'au tarmac. Nous avons dû conduire à 4 mains parce qu'il était devenu très difficile de tourner. Malgré cet incident, participer au Dakar Series China Rally vaut vraiment le coup. Le tracé en Mongolie intérieure était spectaculaire, et c'était un terrain idéal pour s'entraîner sur sable en prévision du Dakar », a expliqué Giniel De Villiers. « Ici, on trouve toutes sortes de dunes : des petites dunes, de véritables montagnes, des dunes rondes, des dunes abruptes... Je n'ai jamais roulé sur un terrain aussi difficile ! ».

    (Side by Side)
    Zhong Lei (313) a remporté l'étape, suivi de Guan Quanquan (317) et Li Dongsheng (315) au volant de son Polaris RZR1000. Le vainqueur au classement général est cependant Zhang Qiang (Xingjunyi China Gold E-business, 320), et est suivi de Zhang Huijun (Yamaha YZF1000, 212) et de Guan Quanquan (Changbaishan Stock Pioneer, 317), qui complète le podium.

    T2
    He Xudong (Jiangxi Isuzu, 205) a terminé 3e de l'étape, et remporte le rallye dans sa catégorie, devant Zhang Jianfeng (Jiangxi Isuzu, 209), vainqueur de la 7e étape, et Wuritunasheng (Zhengzhou Nissan, 202), troisième au général et deuxième de l'étape.

    Open
    Xu Aili (Liqui Moly, 305) a encore une fois signé une splendide performance, terminant premier de sa catégorie pour l'étape ainsi qu'au classement général, remportant ainsi le rallye. On retrouve Li Jianguo (Beidaihe Brother Racing Club, 135) sur la deuxième marche du podium, suivi de Li Jinming (Liqui Moly, 303) qui a terminé deuxième de l'étape, juste devant Fan Tingjun (308).
    « Nous sommes extrêmement contents », a déclaré Zhao Wei, vice-président de FBLIFE et responsable du rallye, « le but du Dakar Series China Rally est d'offrir aux pilotes chinois l'expérience d'un rallye international et de les préparer à participer au Dakar. Je pense qu'avec cette première édition, nous avons atteint cet objectif. 105 concurrents de 9 nationalités ont pris le départ d'un rallye qui a vu s'affronter Aorigele, pilote expérimenté originaire de Mongolie intérieure, Giniel De Villiers, star du Dakar, Han Wei, Zi Yungang, ou encore Yong Zhou, 13e au Dakar de 2015. Pour les pilotes, c'est le début d'une nouvelle aventure. Pour FBLIFE aussi, grâce au savoir-faire et à l'expérience d'A.S.O. (Amaury Sport Organisation). » Tiziano Siviero, directeur sportif de l'évènement, est également très satisfait : « Nous sommes très satisfaits du déroulement du rallye. La collaboration avec FBLIFE et les pouvoirs locaux a été exceptionnelle, et tout le processus de reconnaissance des pistes et de gestion de la course s'est bien passé. Je tiens à remercier toute l'équipe pour ce superbe travail. » Le Dakar Series China Rally se termine un jour avant l'ouverture du FB-Festival, dont cette 12e édition est dédiée à la communauté FB-Life, qui compte 10 millions de membres férus de hors-piste et de voyages riches en aventures. L'année dernière, le festival a attiré quelque 300 000 véhicules et 1 million de visiteurs. Les organisateurs s'attendent à accueillir un public encore plus nombreux cette année, alors que des fans des quatre coins de Chine rallient le FB-Park au volant de leur SUV.

    Zhang Ming décroche la victoire au terme d'une étape épique et imprévisible

    29/09/2017

    Cette étape de 264 km de long a vu les pilotes du top 4 hors course

      Comme annoncé dans le briefing aux pilotes, la sixième étape réservait d'énormes difficultés de navigation et une grande variété de paysages, avec, au menu, un mélange de dunes de sable, de routes et de hors-pistes. Une concentration maximale sur le road book et une attention supplémentaire pour préserver les mécaniques étaient de nouveau de rigueur pour l'étape du jour.
      Déterminés à tout donner avant le sprint final de demain, les concurrents ont pris le départ de l'une des étapes les plus longues du rallye (réduite à 264 km pour un total de 666 km). L'étape a été très éprouvante et a redistribué les cartes, les favoris ayant été mis hors course.
      En effet, les pilotes de tête, qui luttaient pour la victoire, ont été malheureusement les plus mis à rude épreuve. Parti premier, Han Wei (Geely Auto Cooper Tires SMG Buggy, 103), vainqueur de la cinquième étape, a été l'un des premiers à souffrir de problèmes mécaniques au km 121. Deuxième sur la ligne de départ, et également leader du classement général, Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing South Africa, 111) a cassé les suspensions sur un gros rocher caché dans le sable au km 125. Élancé de la troisième place, Tao Yong Ming (Nissan VK50, 123) a terminé l'étape hors délai, après avoir souffert plus que prévu. Zi Yungang (Shanxi Yunxiang, 117) a connu la même fortune, perdant par la même occasion la chance de défendre sa deuxième place au général. Aorigele (121), talentueux pilote mongolien vainqueur de 3 étapes, a connu un problème mécanique au km 97.
      « C'est vraiment dommage », a déclaré Giniel De Villiers, qui défendait sa première place. « C'est la première fois depuis 2002 que je casse les suspensions dans une course. Quoi qu'il en soit, je rejoindrai demain la course pour le spectaculaire sprint final ».
      Zhang Ming (SMG Hanwei Team, 115) a été le premier à franchir la ligne d'arrivée, avec un chrono de 4h03min11s, devant Ma Hailong (Nissan VQ40, 130), à + 9min18sec. Zhang Xuegang (Toyota Tacoma 1GR, 125) est arrivé quant à lui troisième.
      « Après mes 40 minutes de pénalité lors de la première étape, je m'attendais uniquement à figurer dans le top 10. Il faut toujours se battre jusqu'au dernier moment », a déclaré Zhang Ming.
      Après l'étape du jour, Ma (130) occupe la tête du classement général, avec seulement 1min44sec d'avance sur Zhang (115). Demain, ils en découdront seuls pour la victoire finale, le troisième au classement général, Chen Feng (109), étant relégué à + 2h22m50sec. L'enjeu est important, puisque le vainqueur du Dakar Series China Rally remportera également son accès au Dakar 2018.

      T2
      L'étape a été également éprouvante pour les véhicules de la catégorie T2. Zhang Jianfeng (Jiangxi Isuzu, 209) a signé le meilleur temps, terminant premier de sa catégorie et treizième de l'étape, devant Wuritunasheng (Zhengzhou Nissan, 202), arrivé seizième. Zuo Xiaobong (Jiangxi Isuzu, 207) ferme le podium. Vingt-deuxième de l'étape du jour, He Xudong (Jiangxi Isuzu, 205) conserve la tête de la catégorie T2.

      T3
      Zhang Huijun (Yamaha YZF1000, 212) a terminé troisième de l'étape et premier de sa catégorie. Suivent au classement Zhang Qiang (Xingjunyi China Gold E-business, 320), qui a terminé huitième de l'étape, et Guan Quanquan (Changbaishan Stock Pioneer, 317), neuvième à l'arrivée. Zhang (320) occupe à présent la tête du classement général dans la catégorie T3.

      Open
      Xu Aili (Liqui Moly, 305) a de nouveau signé une superbe performance, terminant premier de la catégorie Open, avec sa onzième place à l'étape du jour. Il mène le classement général dans la catégorie Open. Li Jinming (Liqui Moly) est arrivé deuxième de sa catégorie, après avoir signé une douzième place. Li Jianguo (Beidaihe Brother Racing Club, 135) a fait preuve de régularité, terminant, tout comme hier, troisième.
      Demain, les pilotes prendront le départ de la septième et dernière étape. Au programme, une boucle dans les dunes, face au superbe FB-Festival, l'événement consacré au monde du hors-piste organisé par FB-Life. Deux millions de visiteurs sont attendus.

      Victoire d'étape pour Han Wei. Giniel De Villiers en tête du classement général

      28/09/2017

      Rien qu'à la lecture du road book, les pilotes et copilotes s'étaient déjà clairement faits à l'idée que la journée allait de nouveau être difficile. Bien que cette spéciale ait été réduite à 255 km, par rapport aux 317 km initialement prévus (375 km au total), elle a tout de même mis les concurrents à rude épreuve, lesquels ont dû franchir des dunes immenses. Cette seconde boucle autour du camp d'Alxa Right a plongé en première partie de course les pilotes dans les dunes du désert de Badain Jaran, avant de laisser place à une portion plus rapide aux nombreuses routes endommagées par la pluie.

        Premier au départ, Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing Sout Africa, 111) s'est élancé avec un seul objectif en tête: faire preuve de précision et ne commettre aucune erreur de navigation. Mission accomplie puisqu'il termine deuxième, à seulement 25 secondes du Chinois Han Wei (Geely Auto Cooper Tires SMG Buggy, 103), qui a réalisé une superbe performance en remportant l'étape en 4h7min02sec et terminant donc premier de la catégorie FIA. Tao Yong Ming (123), au volant de son Nissan VK50, ferme le podium, à + 9min06sec.
        Vainqueur de 3 étapes, le Chinois Aorigele (121) était parti dans un esprit d'attaque. Il s'est toutefois retrouvé bloqué dans son pick-up Nissan, ce qui lui a coûté de nombreuses minutes de retard. Il termine finalement quatrième, à + 9min10sec.
        Grâce à leur performance du jour, De Villiers et son copilote Dirk Von Zitzewitz prennent la tête du classement général. Ils devancent Zi Yungang (Shanxi Yunxiang, 117) de 1min41sec et Han Wei (103) de 13min50sec. Le héros local Aorigele occupe à présent la quatrième position, mais assez loin derrière (+ 15min17sec). Chen Feng (109) ferme le top 5.
        « Hier, la rupture de notre boîte de vitesses nous a fait perdre beaucoup de temps », a déclaré le vainqueur de l'étape Han Wei. « Nous l'avons remplacée, car il restait 2 longues étapes. Aujourd'hui, nous avons roulé à un rythme soutenu pour remporter la victoire et réalisé un bon résultat, sans quoi nous n'avions plus la moindre chance. Nous avons donc décidé de combler notre retard autant que possible. »
        « Nous nous sommes élancés ce matin avec la ferme intention de réduire l'écart et je suis heureux que nous y soyons parvenus, même s'il aurait été sympa de remporter l'étape. Ce fut une journée très difficile, avec le franchissement de nombreuses dunes éprouvantes pour l'organisme, mais également épineuse au niveau de la navigation. Nous avons réalisé de l'excellent boulot avec Dirk, mon copilote. Il était important de gagner des places aujourd'hui, car il ne reste plus qu'une seule étape longue », a expliqué De Villiers.

        T2
        Ces étapes s'avèrent particulièrement difficiles pour la catégorie T2. Les véhicules de production sont mis à rude épreuve dans les dunes et l'Isuzu de Zhang Jianfeng a connu de gros problèmes techniques.
        He Xudong (Jiangxi Isuzu, 205) s'est montré le plus rapide de sa catégorie et occupe à présent la tête du classement général. Il a terminé devant Song Haitao (Zhengzhou Nissan Rich Pickup, 201). Shi Hong (Jiangxi Isuzu, 208) est arrivé troisième.

        T3
        Guan Quanquan (Changbaishan Stock Pioneer, 317) a terminé premier dans la catégorie T3 et douzième de l'étape, avec un chrono de 5h26min44sec. Arrivent ensuite Zhang Hongbin (Changbaishan Stock Pioneer, 318) et Zhang Qiang (Xingjunyi China Gold E-business), qui se sont classés respectivement dix-huitième et dix-neuvième de l'étape. Zhang (320) occupe à présent la tête du classement général provisoire après avoir réalisé une magnifique étape.

        Open
        Xu Ali (Liqui Moly, 305) a réalisé une superbe performance, terminant premier de la catégorie Open et dixième de l'étape. Fan Tingjun (Xiangyang Modern City, 308) est arrivé deuxième de la catégorie et quatorzième de l'étape. Li Jianguo (Beidaihe Brother Racing Club, 135) ferme le podium de la catégorie, après sa vingtième place de l'étape. Le journée fut difficile pour Su Baoheng (Chewukuangsha Buggy), le seul pilote de la catégorie Open à ne pas avoir été pénalisé jusqu'à présent. Malheureusement, un problème avec l'essieu arrière lui a fait perdre beaucoup de temps et la tête du classement. Le nouveau leader du classement général provisoire est à présent Li Jianguo.

        Demain, les pilotes aborderont la sixième étape qui les amènera au FB-Festival (Alxa Left). Ils parcourront 669 km au total, dont 328 km de spéciale. L'étape sera déterminante pour créer des écarts et gagner des places avant le sprint final de 28 km, qui se fera sous les yeux des spectateurs du célèbre FB-Festival.

        Zi Yungang surprend tout le monde et remporte la troisième étape du Dakar Series China Rally

        27/09/2017

        Les premiers concurrents ont quitté le camp d'Alxa Left aux petites heures du matin pour s'attaquer à une étape dans le pur style du Dakar. Longueur, terrain exigeant, obstacles et navigation épineuse étaient au menu d'une étape judicieusement étudiée par les organisateurs pour faire vivre aux concurrents une expérience digne du Dakar. Les premières difficultés de cette étape longue de quelque 600 km dans le désert de Badan Jalan se sont rapidement présentées, avec la traversée de nombreuses dunes de sable et des conditions de navigation exigeantes. La deuxième partie, plus rapide, se faisait sur pistes ou dans des lits de rivières asséchées. Cette spéciale du jour devait être la plus longue étape du rallye, mais a dû être réduite à 233 km en raison des conditions extrêmes du terrain.

          T1
          La journée a été particulièrement compliquée pour le héros local mongol Aorigele et son copilote Qin Xu, vainqueurs des deux premières étapes. Le pilote du Team Knight Super Player Club menait la course à un bon rythme avant de devoir ralentir au km 35 pour trouver un point d'itinéraire difficile. Il a été rejoint par le pilote sud-africain Giniel de Villiers (Toyota Gazoo Racing) et par Han Wei (Geely Wheels), la référence du rallye tout-terrain en Chine, dont le buggy SMG était particulièrement adapté pour affronter cette étape sillonnée d'ornières.
          Au final, ZI Yungang et son copilote Wang Zengrong (Team SMG Hanwei, 117) ont remporté l'étape avec un chrono de 3h30m3s. Quinzième au départ, ZI Yungang a su tirer parti des traces laissées par les pilotes précédents pour signer sa meilleure performance, s'imposant devant le duo Chen Feng-Wang Yicheng sur Toyota Hilux (109), deuxième à + 7min11s et à présent premier de la catégorie FIA. L'équipage Wei Hongjie-Guo Jun (Keepower Optimus, 119) arrive troisième à + 10m36s.
          « Je suis heureux car nous ne nous attendions pas à un tel résultat », a déclaré ZI Yungang, au volant de son Buggy SMG du Team Shanxi Yunxiang. « J'adore rouler dans le désert. J'occupais la quinzième place et nous terminons premiers. Aujourd'hui, nous avons réalisé du bon travail d'équipe. »
          Premier à franchir la ligne d'arrivée, Han Wei se classe finalement en sixième position, à + 20min24s du premier. « Cette étape était difficile. Nous nous sommes perdus après quelques kilomètres. Nous n'arrivions pas à trouver le point de contrôle. Nous nous sommes arrêtés pour vérifier sur la carte. En vain. Finalement, nous avons pu le trouver et j'ai réalisé qu'il n'y avait aucune voiture devant nous. Nous sommes donc arrivés les premiers », a expliqué Wei.
          Le vainqueur du Dakar 2009, Giniel De Villiers, au volant de sa Toyota Hilux (111), s'est montré dès le départ extrêmement motivé par le défi de parcourir des dunes chinoises inconnues, aux sommets agressifs et aux pentes raides. Il a également perdu du temps en raison d'un problème de navigation et a terminé dixième, à + 30min. Aorigele se classe dix-septième, à + 40min34s.
          « Cette étape est tout aussi géniale et difficile que celles que toutes celles que j'ai pu parcourir dans ma carrière », a déclaré De Villiers à l'arrivée.
          Dans le groupe T1, Meng Yan, au volant de son Nissan Patrol (Wuwujingang, 136), n'est pas passée inaperçue, puisqu'elle est la seule femme participant à la course. Âgée de 38 ans, Wuwu est une véritable passionnée. Elle participe à des rallyes depuis 4 ans et a pris part à 6 grandes courses en Chine, mais celui-ci est le plus grand et le plus prestigieux. « Je compte de nombreuses victoires dans des rallyes féminins, mais je rêve de prendre un jour le départ du Dakar. Ma participation au Dakar Series China Rally est une première étape pour réaliser mon rêve », a expliqué Wuwu, vingt-neuvième de l'étape du jour.

          T2
          Les dunes et le terrain ont représenté un véritable défi pour les véhicules T2 qui pèsent généralement 2 tonnes, arceau de sécurité supplémentaire et équipement de sécurité compris. Ils ne disposent pas de la même suspension que les prototypes, ce qui rend les choses encore plus compliquées. Wuritunasheng-Jia Xiaowein (202) ont signé le meilleur temps, en 4h40m15s, suivis de He Xudong-Ma Li (205) et de Zhang Jianfeng-Wu Xiaoguang (209).

          T3
          Les Side by Side ont beaucoup apprécié la première partie de l'itinéraire dans les dunes du désert de Badan Jalan, où ils ont pu exploiter tout leur potentiel. Zhong Lei-Li Gang (313) ont été les plus rapides de cette catégorie au volant de leur Polaris RZR1000, suivis de Zhang Qiang-Peng Yibo sur Yamaha YZF1000 (320) et de Li Gongsheng-Huo Mingxin (Polaris RXR000).

          Open
          Superbe journée pour l'équipage Su Baohang-Tian Lei, à bord de leur Buggy Suzhou (319). Ils terminent onzième, juste derrière le vainqueur du Dakar 2009, et signent le meilleur temps de la catégorie Open (4h00m43s). Arrive en deuxième position l'équipage Li Jinming-Jiyatu (Buggy Xiongfeng, 303). Le duo Li Jianguo-Li Jianbin (Feiwo Fergo, 135) termine troisième.
          En revanche, mauvaise journée pour JIN Jing du Team Liqui Moly (Buggy, 302), qui se débrouillait vraiment très bien en tant que rookie. Des problèmes de transmission lui coûtent la tête de la catégorie Open.
          Demain, les concurrents aborderont la quatrième étape au départ du camp Alxa Right. Au programme, une boucle composée à 90 % de hors-pistes sablonneux, avec la traversée de quelques dunes difficiles et vallées sablonneuses.

          Aorigele reste en tête

          26/09/2017

          Cette étape agréable, sans liaison, prenait la forme d'une boucle au milieu des dunes de sable. Les premières et dernières portions de l'étape, caractérisées par d'impressionnantes dunes, se sont révélées particulièrement compliquées. Le reste de l'étape se composait de vallées rapides avec de nombreuses traces, ce qui a obligé les pilotes à prendre les bonnes décisions en matière de navigation. Tout comme la veille, les pilotes se sont élancés du FB-Festival en vue d'atteindre la zone d'arrivée située à l'entrée du FB-Festival. La deuxième étape du championnat chinois de rally raid 2017 et du Dakar Series China Rally s'est terminée à Ālāshàn League, en Mongolie intérieure.

            Aorigele, du Knight Team Player Club a continué sur son élan de la veille et s'est adjugé l'étape du jour, gardant ainsi la tête de la compétition.
            Le pilote argentin Álvarez du team Toyota Gazoo racing South Africa et Liu Feilong du Team Shaanxi Yunxiang Motor Sports Co. Ltd. terminent respectivement deuxième et cinquième.

            La deuxième étape faisait 129 kilomètres. Tout comme hier, la première partie de l'étape ne comportait aucune section sur route, tandis que la deuxième se composait de larges dunes et de vallées. Les pilotes capables d'éviter les écueils s'en sont plutôt bien sortis.
            L'après-midi, une légère pluie dérangeante s'est abattue sur la région. Toutefois, cette dernière a permis de balayer la vague de chaleur amenée par la tempête de sable survenue hier soir et d'amener un peu de fraîcheur aux pilotes.
            Aorigele, qui a l'avantage de rouler à domicile, a pris quatre minutes et quatre secondes au pilote argentin Álvarez du team Toyota Gazoo racing South Africa, confortant ainsi son avance au classement général. Son coéquipier Qin Xu, en difficulté sur cette étape, a perdu plus de cinq minutes.
            « C'était une étape difficile ! J'ai été piégé dans le désert pendant près de deux minutes, mais je ne peux en vouloir qu'à moi-même. Heureusement, nous nous en sortons plutôt bien au général et mon équipe n'est pas mécontente du résultat », a déclaré Giniel de Villiers, le pilote sud-africain, leader du classement FIA.

            Liu Feilong et Zhang Ming, du Team Shaanxi Yunxiang Automobile and Motor Sports Co. Ltd., ont été réguliers et finissent à la troisième et quatrième place. Han Wei, du Geely Auto Cooper Tires Team, Zi Rong du Team Shaanxi Yunxiang Motor Sports et Jin Jing du Liqui Molly Xiongfeng Team se placent entre la sixième et la huitième place.
            Han Wei: "De Villiers et Peterhansel sont mes idoles. Aujourd'hui, l'un d'entre eux est ici et je suis très heureux de participer à la même course que lui ".

            Aujourd'hui, Fan Tingjun, pilote du Xiangyang Modern City Team a suivi la cadence, ce qui lui a valu une excellente entrée dans le top dix. Après l'étape, il a expliqué que le rallye était difficile et qu'il lui avait fallu un peu de temps pour se mettre dans le rythme.
            Wei Hongjie du Jiyuan Driving School Team a également obtenu un résultat satisfaisant. Il a affirmé qu'il accélérera progressivement au fil de la course étant donné qu'il dispose de la même technologie que le pilote du Team Giant Racing Club, Shen Weijian, actuellement septième, avec un temps de 3 h 56. Bien entendu, le positionnement constituait l'une des principales difficultés de cette étape. Pour le Team Zhengzhou Nissan Rui Qi, il était essentiel d'augmenter la vitesse de la voiture tout en préservant la mécanique. Pour la première fois, la voiture de Rui Qi a laissé une bonne impression. Malgré la difficulté de l'étape, elle a résisté et a donné de bons résultats.

            Après deux étapes, Aorigele du Team Knight Super Player Club est en tête du classement général, en 3 heures 27 minutes et 3 secondes. Giniel de Villiers (3 h 32) et Lucio Álvarez (3 h 35), tous deux du Team Toyota Gazoo racing South Africa, viennent compléter le podium provisoire.
            Demain, les pilotes aborderont la troisième étape du rallye.

            Aorigele, vainqueur de la 1e étape du Dakar Series China Rally

            26/09/2017

            La première étape de 57 km sans liaison a valeur d'échauffement et a permis de tester les véhicules au FB Park. Le Dakar Series China Rally a débuté aujourd'hui avec une première étape de 57 km. Au programme des pilotes : des dunes et de gros défis. Le pilote du Knight Team Aorigele (CHN) prend la tête du général en 1 heure 12 minutes et 4 secondes devant Giniel de Villiers (RSA), Toyota Gazoo South Africa. Zhang Huijun, T3 Army Ant E team et Han Wei (CHN) du Team Geely finissent respectivement en quatrième et cinquième positions.

              T1
              Aorigele, le pilote du team local Alxa et son navigateur Qin Xu, aux commandes du Nissan VK50 numéro 121 ont été très efficaces lors de cette première étape qu'ils bouclent en 1 heure 12 minutes et 4 secondes. Cette performance leur octroie la première place provisoire au général devant Giniel De Villiers du team Toyota Gazoo South Africa épaulé de son co-pilote Dirk von Zitzewitz. L'équipage du Toyota Hilux termine l'étape à 13 secondes des leaders. Pour leur part, Han Wei et son co-pilote Liao Min à bord d'un SMG Buggy montent sur la troisième marche du podium provisoire avec un temps de 1 heure 14 minutes et 56 secondes.

              Déclarations :
              Aorigele : « Nous avons été plutôt efficaces, sauf au milieu de l'étape. Ce n'est que la 4e fois que mon navigateur et moi roulons ensemble, donc dans l'ensemble c'est assez bien. »
              Han Wei : « Cette mise en bouche de 57km aujourd'hui n'avait rien de facile, mais nous avons bien appréhendé les difficultés. Il est vrai que le parcours comptait pas mal de difficultés et nous devions ouvrir la piste. Nous avons donc logiquement rencontré quelques difficultés. Mon co-pilote et moi nous nous connaissons très bien car nous avons déjà participé au Silk Way Rally. Nous avons évolué avec une certaine fluidité aujourd'hui et tout s'est bien passé. Nous n'avons commis aucune erreur.»
              Giniel de Villiers : « C'est un plaisir d'être ici. C'est une belle course. Ce sera une bonne préparation et nous pourrons tester la voiture pour le Dakar car il y a beaucoup de dunes. »

              T2
              La légende locale He Xudong du team Jiangxi Isuzu remporte l'étape en T2. L'Isuzu 205 rejoint la ligne d'arrivée en 2 heures 15 minutes et 4 secondes. Pour sa part, l'équipage 202 du team Zhengzhou Nissan boucle l'étape en 2 heures 21 minutes et 53 secondes. La troisième place revient à l'équipage Zhang Jianfeng- Wu Xiao Guang du team Jiangzi Isuzu.

              T3
              L'Army Ant E team a été particulièrement performant aujourd'hui en remportant les 2 premières places en T3. L'équipage 212 (Zhang Huijun - Wang Jirong) remporte l'étape en T3 en 1 heure 15 minutes et 20 secondes, et signe ainsi une 4e place au général provisoire. L'équipage 320 (Zhang Qiang - Pen Yi Bo) finit à la deuxième place devant le duo Deng Reng Gui - Fan Li Jun du team Changchun Hanxiang Logistics.

              Open
              Jin Lei, du team Sandong Jin's Sorghum, prend la première place avec un temps de 1 heure 30 minutes 2 secondes devant Xu Zuoli du Team Liqui Molly.
              Cette première étape de 57 km est désormais terminée et les sections techniques dans le désert ont donné un avant-goût assez alléchant aux équipages. Les pilotes ont pu se familiariser avec les pistes et l'environnement lors de cette première étape et savent désormais à quoi s'en tenir. La deuxième étape débutera demain sur une distance de 157 kilomètres.

              Dakar Series China Rally : une première version grand écran

              25/09/2017

              L'épreuve qui se tient du 24 au 30 septembre prochains dans la province chinoise de la Mongolie intérieure sera diffusée dans 190 pays. Les paysages des déserts de Tengger et Badain Jaran s'apprêtent à faire le tour de la planète.La couverture TV est complétée par un dispositif complet sur les réseaux sociaux : les comptes officiels du Dakar sont mobilisés pour l'événement, tandis que les Chinois pourront le suivre sur Weibo et WeChat, leurs réseaux sociaux favoris.

                Les images du rally diffusées sur les 5 continents
                Pour sa première édition, le Dakar Series China Rally bénéficie d'emblée d'une couverture télévisuelle de haut rang. Six véhicules en piste, ainsi qu'un hélicoptère secondé par des drones pour les prises de vue aériennes, fourniront des images aux équipes de montage qui transmettront notamment un résumé quotidien de 13 minutes et un résumé final de 52 minutes, à la disposition de 25 diffuseurs couvrant 190 pays.

                Suivi quotidien sur le site officiel
                Les actus du China Rally convergeront quotidiennement vers le site officiel www.dakarserieschinarally.com : après chaque étape, les classements, réactions des pilotes et résumés de course seront disponibles en version anglaise, puis repris sur les trois versions linguistiques du site dakar.com
                 
                Rendez-vous sur les réseaux sociaux
                Pour rester connecté en permanence au rallye, les supporters les plus impatients se rendront sur les plateformes chinoises Weibo et WeChat, où les comptes officiels de la course proposeront un direct relatant les principaux faits de course et résultats. En fin de journée, des galeries photo et vidéo seront par ailleurs disponibles par le biais de la page Facebook de l'épreuve (@dakarserieschinarally) ainsi que sur les comptes officiels du Dakar sur Instagram et Twitter.

                Dakar Series China Rally : De Villiers à la conquête de la Chine

                25/09/2017

                Giniel de Villiers et Lucio Alvarez, tous deux alignés par le team Toyota Gazoo Racing SA, seront les deux principales têtes d'affiche du Dakar Series China Rally, du 24 au 30 septembre  prochains. Le parcours de plus de 2 500 km est réparti sur sept étapes dessinées autour des immenses dunes de sable et des incroyables lacs de Mongolie intérieure.

                  A moins de deux semaines du coup d'envoi de la première édition du Dakar Series China Rally, la confrontation entre les pilotes chinois et l'élite internationale du rallye raid se dessine. Dans les dunes de Mongolie intérieure, le vainqueur du Dakar 2009, Giniel de Villiers, se présentera comme le grand favori de l'épreuve, au volant d'un pick-up Toyota Hilux avec lequel il est monté à quatre reprises sur le podium en Amérique du Sud. Le pilote sud-africain peut déjà compter sur la rivalité au sein de sa propre écurie de Lucio Alvarez, 5e du Dakar 2012 et actuellement engagé dans une remontée vers les sommets. Sur son chemin vers le Dakar 2018, l'Argentin passera un test exigeant face aux nombreux équipages chinois emmenés par Yong Zhou, le plus expérimenté d'entre eux avec une 13e place obtenue sur le Dakar 2015.

                  L'explication se jouera sur sept étapes dont l'ordonnancement a été réaménagé afin de concentrer le programme sur les deux bivouacs les plus accessibles et les plus conviviaux, installés sur les sites du FB Festival et d'Alxa Right. Au total, près de 2 500 km seront parcourus dans les déserts de Tenger et de Badain Jaran, réputé pour la hauteur de ses dunes et la présence incongrue d'innombrables lacs. Au terme de cette semaine de compétition, le Dakar Series China Rally et ses équipages seront célébrés au sein du FB-Festival, un rassemblement gigantesque associant dans le même mouvement des concerts, des shows de voltige aérienne, des combats de MMA, un salon de l'auto ou encore un festival de l'alimentation. Le rendez-vous devenu incontournable en Chine organise cette année à partir du 3 octobre sa 12e édition, promise à un nouveau succès après avoir accueilli près d'un million de visiteurs en 2016.

                  Giniel de Villiers : « Je suis très impatient de découvrir ce Dakar Series en Chine. Je pense que les conditions de course seront très proches du Dakar et que ce sera une expérience précieuse »

                  Lucio Alvarez : « J'ai déjà roulé dans une Toyota, mais c'est un nouveau pas dans mon parcours d'être sollicité comme pilote officiel. Le plus important en vue du Dakar, c'est maintenant d'accumuler des kilomètres. C'est primordial pour continuer le développement du Hilux avant de l'envoyer en Amérique du Sud ».

                  Dakar Series China Rally : les inscriptions sont ouvertes

                  04/07/2017

                  Ouvert aux autos, Side by Side et camions, les inscriptions pour la première édition du Dakar Series China Rally, programmée du 24 au 30 septembre prochains, débutent aujourd'hui. Tandis que les dernières reconnaissances sont prévues du 24/06 au 4/07, le parcours ultra sablonneux s'étendra sur 3 000 kilomètres en Mongolie intérieure.
                  Tremplin vers le Dakar destiné à proposer une échéance intermédiaire aux équipages tentés par l'aventure, le nouveau rallye comporte les ingrédients pour devenir un rendez-vous de référence en rallye raid.
                  Le Dakar Series China Rally, organisé par FBLIFE Racing Planet et A.S.O., précède le « Hero festival » d'Alxa, gigantesque événement rassemblant plus d'un million de passionnés de sport automobile outdoor et plus de 300 000 véhicules.

                    Le challenge sera de taille pour les pilotes des autos, side by side et camions qui se défieront sur une épreuve de rallye-raid d'ampleur, construits sur les exigeants standards du Dakar. Le parcours aura également un fort caractère novateur, sachant que le tracé des épreuves de spéciales de Mongolie Intérieure visitées par le Dakar Series China Rally, seront dans leur grande majorité inédites et jamais encore explorées par d'autres rallyes.
                    Le parcours concocté par le Directeur Sportif de l'évènement, et ancien champion du monde des rallyes, Tiziano Siviero accorde une place primordiale aux techniques de franchissement, le choix étant avant tout dicté par la nature des terrains : « Je n'ai jamais vu autant de sable de ma vie », avoue celui qui participe aussi à la confection du parcours Dakar depuis ses premières éditions sud-américaines. Pendant les 7 jours de compétition au programme, représentant une distance totale d'environ 3 000 kilomètres, les équipages découvriront par exemple le désert de Badai Jaran, où l'on navigue à longueur de journées entre dunes et lacs.Inscrivez

                    DAKAR SERIES CHINA RALLY : LE GRAND TREMPLIN

                    20/04/2017

                    La naissance d'un nouvel événement a été annoncée au salon de l'automobile de Shanghai lors d'un Dakar Tour très particulier: la première édition du Dakar Series China Rally se tiendra du 24 au 30 septembre prochains, en Mongolie intérieure.Ouvert aux équipages autos, le rallye organisé par FB Life Racing planet  et  A.S.O. se présente comme un tremplin vers le Dakar pour les nombreux pilotes chinois qui se lancent dans la discipline.


                      Ils ont déjà une référence de haut niveau à viser. En 2015, Yong Zhou était parvenu à se hisser à la 13e place du classement général du Dakar, à sa 7e participation. Il détient la meilleure performance chinoise à ce jour sur le Dakar, mais la relève se met bel et bien en place dans son sillage. 
                      L'univers du tout-terrain s'affirme avec force en Chine, c'est ce qu'a rappelé Xin Hua, Président fondateur de FB Life Racing Planet, la plus grande communauté d'amateurs de sports mécaniques en Chine, à l'occasion du Salon de Shanghai. 
                      Les pilotes, qui se mesurent essentiellement entre eux depuis que des courses s'y organisent, bénéficieront maintenant d'une épreuve de premier rang. Dès le mois de septembre prochain, le Dakar Series China Rally accueillera en Mongolie intérieure les meilleurs équipages du pays, avec comme objectif de leur proposer un défi intermédiaire capable de les élever au niveau requis pour se projeter vers le Dakar.
                       
                      Avec Alxa comme ville de départ et d'arrivée, et pendant les six jours de compétition programmés, les aptitudes physiques et techniques des concurrents seront par exemple éprouvées sur des étapes de dunes dessinées au cœur des déserts mythiques de Badan Jaran et Tenger. Le cadre se prêtera idéalement à une répétition grandeur nature pour les pilotes et écuries qui comptent jouer la gagne sur le Dakar 2018, comme pour ceux qui connaîtront leur grand baptême en janvier prochain. Ce sera par exemple le cas pour le meilleur équipage chinois, qui gagnera sa place sur le Dakar 2018, à condition qu'il n'y ait jamais participé. 

                      FB Life : Avec une communauté de 7,5 millions de membres actifs, FB Life est un groupe de culture outdoor,à la fois géant médiatique et une plateforme de E-commerce, mais également, à travers FB Life Racing Planet, une nouvelle plateforme internationale concentrée sur la technologie et l'évènementiel, comme le Dakar Series China Rally ou le HERO festival d'Alxa regroupant près de 2 millions de personnes.

                      DAKAR SERIES CHINA RALLY : L’EXPERIENCE DAKAR AU CŒUR DE LA MONGOLIE INTERIEUR

                      Le Dakar Series China Rally est le dernier-né des événements labélisés Dakar, rejoignant pour 2017, l’Afriquia Merzouga Rally. La première édition aura lieu du 24 au 30 septembre en Chine, dans la province d’Alxa en Mongolie Intérieure

                      Ouvert à la catégorie auto, Side by Side et camion, le rallye proposera aux pilotes de traverser les magnifiques paysages désertiques de la région, tout en défiant un parcours de 7 spéciales exigeantes, au cœur des dunes de sable de Mongolie Intérieure. Les participants auront donc l’occasion de vivre une véritable expérience Dakar avant, peut-être, de faire le grand saut vers l’épreuve reine du rallye-raid.

                      Le parcours de cette nouvelle épreuve, créé par les experts du Dakar et construit sur les standards du plus prestigieux des rallyes-raids, sera ainsi une passerelle entre les deux courses. Des cours de formation sur le pilotage et la navigation seront données par un pilote expérimenté du Dakar.

                      Engagements

                      [an error occurred while processing this directive]